70 ans après sa création, l'ENA peine à privilégier la diversité

70 ans après sa création, l'ENA peine à privilégier la diversité

Cette année, l'ENA fête ses 70 ans. Si en 1950, près de 45% des élèves avaient un père exerçant une profession supérieure, la tendance n'est pas allé en s'améliorant et l'élitisme est toujours aussi présent au sein de l'établissement, avec près de 70% des élèves concernés. Face à ce constat, la directrice de l'ENA Nathalie Loiseau admet que la diversité n'est pas assez représentée et multiplie les démarches pour permettre à des élèves défavorisés d'accéder à la "fabrique" d'hommes politiques.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : à peine adopté, le pass vaccinal déjà obsolète face à Omicron ?

Variant Omicron : le vaccin favorise-t-il l'infection au Covid via des "anticorps facilitants" ?

Jean-Michel Blanquer a annoncé le protocole sanitaire de la rentrée... depuis Ibiza

Un patient atteint de pneumothorax s'est-il vu refuser le droit d'être opéré parce qu'il était non-vacciné ?

Est-ce à moi de payer le raccordement à la fibre de mon domicile ? Le 20H vous répond

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.