90 emplois menacés chez Samsung semi-conducteurs

FRANCE
SOCIAL - La direction du site de recherche et développement de la marque coréenne basé à Sophia-Antipolis projette de supprimer 90 des 110 postes de l'établissement, selon son directeur.

Chez Samsung semi-conducteurs à Sophia-Antipolis, l'ambiance est morose. Selon le directeur général du site, Moussa Belkhiter, la marque coréenne prévoit de supprimer 90 des 110 postes que compte le site. Un plan de sauvegarde de l’emploi a été présenté lundi au comité d’entreprise.

Restructuration mondiale

Une procédure qui "n’est pas spécifique à la France", souligne le directeur, mais fait partie d’un projet de restructuration mondial de Samsung semi-conducteurs qui impactera plusieurs pays.  

La marque est “contrainte d’adapter sa stratégie” à un marché dynamique avec de “nouveaux entrants”, a justifié Moussa Belkhiter. Sans donner plus de détails, il assure que la filiale française fournira toutes les mesures d’accompagnement nécessaires pour accompagner les salariés, essentiellement des ingénieurs, dont les postes seront supprimés.

Lire et commenter