A Aix, la fermeture des bars après minuit fait du bruit

A Aix, la fermeture des bars après minuit fait du bruit

DirectLCI
POLEMIQUE – En raison des nuisances sonores constatées la nuit en plusieurs endroits du centre-ville d’Aix-en-Provence, la municipalité a décidé de revenir sur une dérogation permettant aux bars d’ouvrir jusqu’à deux heures du matin.

Les clients boivent, les riverains du centre-ville d’Aix-en-Provence trinquent. En raison des nuisances sonores à la sortie de certains bars, la municipalité a décidé de revenir sur une dérogation permettant à des établissements d’ouvrir jusqu’à deux heures du matin. Une lettre a été envoyée au préfet des Bouches-du-Rhône. S’il valide la demande, les commerces devront respecter le droit commun et fermer leurs portes à 00 h 30.

Du bruit et des odeurs d’urine

"Sérieux ?", se demande Lucas, étudiant sur le campus et pas au courant de la mesure. "Honnêtement, j’ai l’habitude de sortir dans les bars au moins jusqu’à 1 heure. Là ça va faire un peu bizarre." Mais ce que Lucas ne sait pas, c’est que les sorties de bars à ces heures tardives gênent le voisinage. "Il y a parfois des beuveries géantes", dénonce même Annie Boivineau, secrétaire du Comité d’Intérêt de Quartiers du centre-ville .

"Au bas du Forum des Cardeurs, j’ai vu une fois un rassemblement de 600 personnes. Tous ne sont pas en état d’ébriété, mais vous imaginez le bruit. C’est invivable, d’autant que certains restent la nuit à boire sur les marches", dénonce-t-elle en soulignant aussi la liste de désagréments comme "les odeurs d’urine au petit matin", et "les propriétaires qui n’arrivent plus à louer à cause du bruit".

"Ça va tuer le centre-ville"

Une gêne que mesure bien Julien. Ce gérant d’un bar dans le centre-ville d’Aix ne comprend pas la fin de la dérogation. "On va mettre la clé sous la porte", prévient-il en expliquant faire "75 % de son chiffre d’affaires le week-end entre 23 heures et 2 heures du matin". Autre problème selon lui : "ça va tuer la réputation du centre-ville. Les jeunes vont sortir à Marseille. Pire, ajoute-t-il, ceux qui font du bruit, achèteront de l’alcool pour boire directement dans la rue".

"Conscients des graves problèmes de nuisances", des gérants de bars du Forum des Cardeurs ont écrit à la maire , Maryse Joissains , pour proposer "un service de gardiennage et de sécurité qui empêchera les jeunes de rester de 23 heures à 4 heures sur une place qui n’est pas la leur".  "Des négociations auront lieu", admet la municipalité peu encline toutefois à revenir sur sa décision.

A LIRE AUSSI >> A Lille, les bars de nuit ne sont plus à la fête
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter