A Angoulême, des locaux vacants réaménagés pour héberger les sans-abri

DirectLCI
Pour Jérôme, qui a passé la moitié de sa vie dans la rue, cette ancienne loge de gardien de cimetière transformée en halte de nuit lui permet d’avoir 48 heures de répit. A Angoulême, d’autres solutions existent pour héberger les sans-abri. Ainsi, des chalets sont accessibles par un simple appel au Samu social, permettant d’héberger 150 personnes en urgence. Un système économique pour les pouvoir publics, et plus personnel pour les SDF.

Plus d'articles

Lire et commenter