A Calais, la police a besoin de renfort

A Calais, la police a besoin de renfort

MANIFESTATION - De 200 à 500 personnes ont défilé lundi matin près du port de Calais pour réclamer des effectifs supplémentaires. Selon le syndicat FO, "les fonctionnaires de police n'arrivent plus à assurer la sécurité des Calaisiens.

Des moyens supplémentaires pour travailler sereinement. Entre 200 et 500 personnes – policiers mais aussi citoyens – se sont rassemblées ce lundi matin à Calais. Ils réclament davantage de policiers afin d faire face à un afflux massif de migrants.

"Les fonctionnaires de police n'arrivent plus à assurer la sécurité des Calaisiens, ni la leur, c'est pourquoi nous demandons au ministre de l'Intérieur un renforcement des effectifs de police", a déclaré Thierry Depuyt, responsable régional du syndicat Unité SGP Police FO, à l'origine de la manifestation qui a démarré près du port.

"Aucune connotation raciste"

"Ce rassemblement se veut pacifiste, sans aucune connotation raciste", a-t-il souligné, estimant qu'il y avait actuellement "de 2 000 à 2 500 migrants à Calais" et que "des milliers d'autres attendent aux portes de l'Italie pour se diriger vers l'Eldorado britannique". La préfecture du Pas-de-Calais évoque, elle, la présence de 1 400 à 1 500 clandestins, principalement originaires du Soudan et d'Érythrée.

Peu avant 11 heures, les manifestants, parmi lesquels des agriculteurs et des habitants de Calais, ont entamé une opération escargot en direction de Boulogne-sur-mer, avec plusieurs dizaines de véhicules, dont une centaine de voitures, mais aussi une dizaine de camions et une trentaine de tracteurs. "Cette explosion de migrants à Calais a des répercussions locales sur le marché de l'immobilier et pour la sécurité des biens et des personnes", a estimé Thierry Depuyt.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : "Le temps joue contre nous", prévient le chef des pompiers du Var

SONDAGE EXCLUSIF : Forte percée de Valérie Pécresse, Emmanuel Macron toujours en tête

EN DIRECT - Covid-19 : près de 60.000 nouveaux cas en 24 heures, record de la 5e vague

Télétravail : Élisabeth Borne annonce un objectif de "5000 contrôles par mois" dans les entreprises

VIDÉO - Fermeture des discothèques : le monde de la nuit entre colère et incompréhension

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.