À Calais, le rapport de force entre migrants et policiers s’inverse

DirectLCI
"Nous ne sommes pas des animaux"… Ce samedi, plusieurs associations et migrants étaient rassemblés dans les rues de Calais pour dénoncer les conditions de vie insalubres dans les "jungles", à la périphérie de la ville. Aujourd’hui, les policiers sont dépassés par la situation. En témoigne une vidéo tournée par les forces de l’ordre lors d’une patrouille le long d’une autoroute.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter