A Damartin, l'imprimeur se bat pour continuer d'avancer

DirectLCI
A Damartin-en-Goële (Seine-et-Marne), la vie a repris difficilement son cours tout juste un mois après la première attaque qui a provoqué un véritable tremblement de terre à Paris. Les frères Kouachi avaient terminé leur cavale dans une imprimerie de la ville. Son propriétaire, encore sous le choc, est le dernier à les avoir vus en vie. Il a frôlé la mort, mais il a surtout tout perdu car son entreprise a été entièrement détruite dans l'assaut.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter