À la découverte du secret de fabrication des timbres-poste

France
DirectLCI
Le timbre, la plus petite et la moins chère des œuvres d’art. Sa "vie" débute dans un local aux ères de laboratoire. Derrière son microscope, le graveur reproduit le portrait. Il lui faut environ trois semaines de travail. La gravure est ensuite inspectée en trois dimensions. À ce stade-là, l’industrie de pointe côtoie l’artisanat. Place ensuite à l’impression avant l’inspection à l’œil nu de millions de pièces. Ce patrimoine industriel et artisanal, qui s'exporte partout en Europe, fait la fierté de La Poste française.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter