A la prison de Nantes, il violait son co-détenu

A la prison de Nantes, il violait son co-détenu

France
DirectLCI
JUSTICE - Un prisonnier était jugé hier au tribunal de Nantes pour avoir abusé pendant deux mois, de son compagnon de cellule. Il a été condamné à trois ans de prison ferme.

C’est un surveillant pénitentiaire qui a découvert les faits, en février 2013. Un jeune détenu de 23 ans est en train d’abuser sexuellement de son compagnon de cellule, à la maison d’arrêt de Nantes. William P. était jugé hier mercredi, au tribunal de Nantes.

Les faits ont duré environ depuis deux mois. La victime raconte dans le journal Ouest-France : "Au début il me pelotait les fesses. J’ai menacé de le dénoncer pour trafic de stupéfiants. Après ça il m’a sodomisé sans préservatif. Au départ, c’était une fois par jour, puis quatre." Des viols, mais aussi des violences exercées sur l’ensemble du corps, des brûlures, des coups.

Trois ans de prison ferme

Les agressions avaient lieu la nuit, en l’absence de surveillants, ou en journée, cachés derrière des serviettes. A chaque fois, l’agresseur invoque ses raisons, comme pour les coups : "J’en avais marre de le défendre contre les autres détenus. Alors je l’ai frappé", confie-t-il.

Inscrit au fichier des délinquants sexuels, William P. a nié les viols : "Je me suis fait violer à 15 ans, ce n’est pas maintenant que je vais violer quelqu’un !" Les experts psychiatriques estiment eux qu’il reproduit les fait qu’il a subi. Il a été condamné à trois ans de prison ferme.
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter