A la rencontre des joueurs du Gazelec d'Ajaccio, ces anti-stars du foot

DirectLCI
Alors que la saison de Ligue 1 reprendra dans une semaine, un club qui jouait chez les amateurs il y a seulement trois ans compte parmi les promos : le Gazelec d'Ajaccio. Son budget total ne suffirait pas à payer le salaire de Zlatan Ibrahimovic et pourtant les joueurs ont bien l'intention de briller cette année.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter