Après son poisson d’avril qui est mal passé, la maire de Beauvais réagit

Après son poisson d’avril qui est mal passé, la maire de Beauvais réagit

France
DirectLCI
RÉPONSE - Sur son compte Facebook, Caroline Cayeux, la maire LR de Beauvais, avait annoncé dimanche l’arrivée sur sa commune d’un magasin Ikea provoquant d’abord la joie puis la colère de ceux qui y ont cru. Face au tollé et alors que nous avons évoqué son canular sur le plateau de LCI, elle a tenu à rectifier certains points.

Un bon poisson d’avril doit obéir à certaines règles. Il faut qu'il soit suffisamment crédible pour attirer l’attention et contenir assez d’éléments susceptibles de mettre la puce à l’oreille à celui qui le lit. Sans cela, la blague peut être prise au premier degré et, une fois le poisson "levé", c’est la douche froide… quand ce n’est pas la colère.


C’est ce qui est arrivé à la maire Caroline Cayeux, la maire LR de Beauvais, qui, dimanche, a annoncé l’ouverture d’une enseigne Ikea dans la communauté d’agglomération. "Beauvais aura son Ikea", se félicite l’élue sur Facebook, où elle a posté son canular. Il n’en faut pas moins pour que des internautes partagent son enthousiasme et rêvent des milliers d'emplois potentiels. La déception va être à la hauteur de la joie suscitée.

 

Elle va contacter Ikea

L’éditorialiste Denis Demonpion, sur LCI lundi, a réagi à ce canular raté : “[Me Cayeux] fait un soi-disant poisson d’avril dans une ville où le chômage est presque le double de ce qu’il est au niveau national” et d’avancer un taux de 20.6%, citant les chiffres 2014 de l’Insee. 

 

L’édile nous a fait parvenir un droit de réponse pour contester cette statistique : "Le taux de chômage n’est pas à Beauvais de 20% mais de 9,5 %" puis d’ajouter : "Ce n’est pas l’arrivée de l’enseigne IKEA qui mobiliserait 4000 emplois mais l’avènement du Novaparc avec ses 120 hectares près de  l’aéroport de Beauvais". Sur Facebook, à la suite de ce poisson d’avril loupé, Caroline Cayeux a assuré qu’elle prévoyait "de recontacter l’enseigne suédoise en lui présentant les nouveaux atouts de Novaparc". 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter