A Lille, la guerre des hamburgers est déclarée

FRANCE
DirectLCI
TENDANCE – En seulement deux ans, l’offre de restaurants dédiés principalement aux hamburgers a été multiplié par cinq à Lille. Avant l’arrivée du très attendu Burger King, les ouvertures continuent de fleurir. Jusqu’à la saturation ?

La vague du hamburger est en train de submerger la capitale des Flandres. Les projets d’ouverture de fast-food se succèdent. En quatre ans, l'offre lilloise a été multipliée par cinq et les clients répondent présents. Sur Facebook, ils sont 11 800 aficionados à s’être inscrits sur la page Burger King Lille , en attendant l’inauguration officielle prévue d’ici à la fin de l’année.

En parallèle, les offres plus qualitatives remportent un franc-succès. Ces deux dernières années, le HD Diner et le Bellerose ont rejoint le Berliner sur la rue Royale. L’année dernière, le Cut, déjà installé rue de Paris, a ouvert une autre adresse rue de Puebla. Et il y a deux ans, c’est La Dinette, qui s’est installée également dans le centre-ville, rue Saint-André.

Se singulariser pour faire la différence

Ce mardi, c’était au tour de l’enseigne Big Fernand de s'installer à Lille, plus précisément place de Béthune… entre le McDonald et le Quick. C'est aussi dans ce secteur que le futur Raptor Shack ouvrira ses portes, mi-juin, rue d'Amiens.

"C’est vrai que les burgers sont très prisés en ce moment, mais nous misons sur la singularité de notre concept pour faire la différence", glisse Gailord Janson, gérant de la franchise, qui existe déjà à Paris et Lyon. Avec son ton "franchouillard" décalé, le restaurant s'appuie sur des burgers de qualité, avec les prix qui vont avec. "Les clients réclament à la fois du goût et un service rapide, car ils ont moins de temps pour manger. Il sont prêt à payer pour avoir ce service", ajoute Gailord.

Un plat aussi rapide à réaliser qu'à avaler sur lequel le Bun’s Bazaar, rue Lepelletier, a été parmi les premiers à miser exclusivement il y a environ cinq ans (avec Le Basilic café et le Peek a Boo). "Pour se démarquer face à la concurrence, il faut proposer un goût unique et une carte originale, confie Steeve, cuisinier de l’adresse du Vieux-Lille. Par exemple, nous proposons des burgers au foie gras ou encore à la noix de Saint-Jacques. C'est aussi ça qui fait revenir le client !"

Lire et commenter