A Lille, le bon vieux disque redevient à la mode

A Lille, le bon vieux disque redevient à la mode

DirectLCI
COMMERCE - Rue d'Artois, Marc Kokocinzki a ouvert Quelque Part Records, une boutique dédiée aux disques vinyls et aux CD. Un vrai pari à l'heure du numérique pour ce passionné de musique.

Il y croit dur comme fer. Après dix ans comme professeur des écoles et dix autres années en tant que psychologue scolaire, Marc Kokocinzki a sauté le pas. Depuis le 11 mars dernier, il a ouvert Quelques Part Records , sa boutique de disques au 58 rue d'Artois à Lille.

"Ça doit être ça la crise de la quarantaine, s'amuse ce passionné de musique de 46 ans. Il y a longtemps que j'y pensais. Sans être malheureux je n'étais pas très épanoui dans mon ancienne vie professionnelle. Je me suis dit autant faire quelque chose qui me plait."

Un pari audacieux

Animateur radio dans le Pas-de-Calais et à la tête d'un nombre impressionnant de disques - plus de 13000 -, Marc a vite su à quoi ressemblera sa reconversion. "La musique est très importante pour moi", confirme-t-il. Dans son magasin, des centaines de vinyles et de CD sont à vendre. Neufs comme d'occasion. "On y trouve de tout à l'exception peut-être de la variété française, glisse le gérant. Sur le neuf, je vais essayer de faire découvrir de nouvelles choses à mes clients."

A l'aise dans son nouvel univers, Marc Kokocizki sait pourtant que son pari est audacieux. A l'heure du numérique, le disque est-il encore rentable ? "Je ne me fais pas d'illusion je ne vais pas devenir milliardaire, répond le nouveau disquaire. Mais c'est un choix de vie, je suis près à gagner moins bien ma vie pour être dans le milieu de la musique."

Pour faire tourner sa boutique, ce passionné compte sur son solide réseau dans la région. "Grâce à la radio et à l'organisation de concerts j'ai pas mal de contacts, avance-t-il. J'aimerais aussi organiser régulièrement des showcases (concerts privés, ndlr) au magasin pour le faire connaître."

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter