A Lille, les étudiants râlent contre leurs conditions d'études

A Lille, les étudiants râlent contre leurs conditions d'études

DirectLCI
UNIVERSITE – Selon une étude du syndicat Unef Lille, les étudiants des trois universités lilloises jugent leur vie chère, leur campus pas assez animé et pointent un manque d'encadrement et d'organisation. Revue de détails.

Tandis que les élections universitaires approchent*, le syndicat Unef Lille vient de publier une étude réalisée depuis fin janvier dans les trois universités lilloises auprès de 3 743 étudiants. Le but : mieux appréhender leurs conditions d'études et leurs attentes.

Insuffisant. Le coût de la vie est jugé difficile à assumer, en particulier celui lié aux transports que 96% des jeunes estiment trop élevés. "La taxe d'habitation est également ressentie comme trop importante", souligne Lilâ Le Bas, présidente de l'Unef Lille. Autre grief : le manque d'animation dans les campus . "77% d'entre eux trouvent qu'il y manque un vrai lieu de vie", ajoute la jeune femme.

Peut mieux faire. L'organisation des examens est pointée du doigt. 65% des jeunes interrogés estiment que "les règles d'examen ne permettent pas la réussite de tous". "Il s'agit souvent d'une simple question d'organisation, comme l'amélioration de l'information sur les inscriptions aux rattrapages ou la création d'un ordre de passage", détaille la porte-parole de l'Unef. Les personnes interrogées réclament aussi plus d'encadrement. 71% de ceux qui ont fait un stage n’ont par exemple pas le "sentiment d’avoir bénéficié d’un bon suivi pédagogique". "Pour réduire les taux d'échec, les étudiants ne demandent qu'à travailler en étant plus accompagnés", ajoute la syndicaliste.

Mention bien. Les restaurants universitaires sont en revanche vus d'un bon œil. 76% disent bénéficier de "lieux de restauration accessibles". "Ils trouvent aussi que la qualité proposée est relativement bonne", ajoute Lilâ Le Bas. Autre motif de satisfaction : l'accès aux informations du Crous. "Les offres de logement sont jugées comme particulièrement bien accessibles", note la présidente de l'Unef Lille.

* Elles auront lui à Lille le 18 mars à Lille 2, le 25 mars à Lille 1, et les 9 et 10 avril à Lille 3.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter