A Lyon, il dit avoir été violemment agressé après avoir commandé un Uber

DirectLCI
OEIL DU WEB. Dans la nuit de samedi à dimanche, Alexandre a été attaqué après avoir lancé à un chauffeur de taxi qui avait refusé de le prendre qu'il n'était "pas étonnant que de plus en plus d'utilisateurs se tournent vers Uber". Sur les réseaux sociaux, les internautes dénoncent la violence gratuite.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter