A Marseille, une brigade spéciale chasse les vendeurs à la sauvette

France
DirectLCI
Ali, chef d’une brigade d’intervention, traque les vendeurs de cigarettes à la sauvette. Comme lui, huit autres policiers sont en alerte 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24. Ils guettent un réseau "très bien organisé" qui, avec la hausse du prix des paquets, menace l'existence des buralistes dont le chiffre d'affaires est en baisse. Selon le commissaire David Brugère, "300 interpellations ont eu lieu en deux mois".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter