A Marseille, une cellule d’écoute reçoit les jeunes radicalisés

DirectLCI
Le gouvernement s’apprête à ouvrir des centres de déradicalisation. A Marseille, une cellule d’écoute et d’accompagnement reçoit déjà des jeunes radicalisés. Conseils ou soutien, les employés du centre travaillent en lien étroit avec les parents. Les jeunes radicalisés peuvent également rencontrer un imam pour discuter de la religion et revoir les interprétations. Depuis deux ans, près de 80 personnes ont été suivies dans les Bouches-du-Rhône.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter