A Nantes, la grève dans les transports en commun pourrait durer

A Nantes, la grève dans les transports en commun pourrait durer

DirectLCI
TRANSPORTS – La CGT, qui appelle à se mobiliser samedi avec le syndicat SUD pour des questions de salaires et de conditions de travail, envisage de réitérer le mouvement pour le carnaval, les Floralies ou la venue de Royal de Luxe

Samedi, à Nantes, 30 % des conducteurs de trams et de bus seront en grève, selon la direction de la Semitan . Les syndicats CGT et Sud se plaignent en effet de "salaires qui n’augmentent pas ou très peu", de "conditions de travail qui se dégradent pour toujours plus de productivité" et de "congés non accordés". En parallèle, "6 millions d’euros ont été reversés aux actionnaires de la Semitan", affirme la CGT. Des actionnaires parmi lesquels on retrouve Nantes métropole, en premier lieu, mais aussi Transdev ou la Caisse d’épargne .

La journée n’a pas été choisie au hasard : samedi, c’est la braderie. Les badauds en quête de bonnes affaires devront donc se contenter de tramways et de busways toutes les 10 minutes – contre 4 à 7 habituellement sur certaines lignes.

Pas de Luciole dans la nuit de samedi à dimanche

En raison de l’événement, la ligne 2 sera de toutes façons coupée entre Hôtel-Dieu et Place-du-Cirque entre 9 heures et 21h15, tout comme la ligne 3 entre Bretagne et Hôtel-Dieu. Les Chronobus C1, C2, C3 et C6 seront aussi concernés, tout comme la ligne de bus 54. Sur l’ensemble du réseau, ils termineront leur service à 22h30, au lieu de 2h30 d’ordinaire, cette fois-ci en raison de la grève. Attention pour les noctambules : il n’y aura pas de service de nuit Luciole dans la nuit de samedi à dimanche.

Mais cette journée de grève pourrait être suivie par d'autres : un préavis a également été déposé pour le samedi où se tient la parade de nuit du carnaval , les deux des Floralies (les 10 et 17 mai) ou encore celui où sera présentt Royal de Luxe (7 juin). "La CGT a déposé un préavis de grève sur plusieurs journées, mais la date du 29 mars sera déterminante sur la suite à donner à l’action", prévient le tract du syndicat.

Plus d'articles

Lire et commenter