A Nantes, les Web-entrepreneuses basculent dans le réel

A Nantes, les Web-entrepreneuses basculent dans le réel

DirectLCI
COMMERCE - Cinq créatrices nantaises, qui ont une entreprise sur le web, ont décidé d’organiser une boutique éphémère, samedi. Le but : rencontrer leurs clientes virtuelles… dans le réel.

Le virtuel, c’est bien. Mais pourquoi ne pas (ré)essayer le réel ? C’est ce que proposent samedi cinq créatrices nantaises, toutes à la tête d’une web-entreprise. Leur concept est simple : elles donnent rendez-vous à leurs clientes en ligne et toutes celles qui le souhaitent le temps d’une journée dans une boutique éphémère « Ah les filles », au Studio Ah, quartier Saint-Mihiel.

Autour d’un café et d’animations, Claire, de l’ Atelier plume , proposera ainsi ses bijoux, Jessica ( Sweetylegs.com ) ses collants décalés, Armelle ( Studio Ah ! ) ses photos sous tous les angles, Nathalie ses chaussures pour petits pieds, et Carole ( atelier Calicou ), ses vêtements.

Connaître les clientes dans le réel

"Nous nous sommes chacune connues grâce au virtuel, sur les réseaux sociaux ou Facebook", raconte Armelle, photographe. "On s’est en fait rendu compte qu’on entretenait sur internet des relations très personnelles avec nos clientes, sans jamais les voir. On a eu envie de les rencontrer."

Au départ, elle contacte Nathalie, qui a créé le site Chaussures 35 , pour les femmes chaussant très petit. "A travers son site, et ses conseils très adaptés à chacune, elle redonne aussi confiance à des femmes parfois complexées. Elle avait commencé à mettre en place une relation uniquement immatérielle, et ressentait le besoin de temps en temps de se confronter à ses clients. C’est comme ça qu’on a décidé de créer cette journée." Chacune des deux web-entrepreneuse contacte de son côté des créatrices "qui partageaient la même approche". Et samedi, ce sera la découverte : si elles se connaissent via internet, elles ne se sont pas encore toutes rencontrées dans la vie.

Pour autant, malgré cette boutique éphémère samedi, aucune n’envisage pour l’instant d’investir dans un commerce réel. "Le e-commerce est pour nous une autre manière d’exercer un véritable service de proximité", raconte Armelle. "Cela nous permet aussi d’avoir cette relation client, tout en ayant du temps pour la création."

> Samedi 12 avril, boutique éphémère de 10 h à 19 h au Studio Ah, 29, rue de Châteaubriand, à l’arrêt de tramway Saint-Mihiel. Ouvert à tous.

Plus d'articles

Lire et commenter