A Nice, on peut aussi surfer sur la Promenade du Paillon

A Nice, on peut aussi surfer sur la Promenade du Paillon

France
DirectLCI
INTERNET – La ville de Nice étend son offre d’accès gratuit à internet dans l’hypercentre. Un service utile mais encore confidentiel.

Sur les bancs publics de la coulée verte, on bouquine et on feuillette les journaux, on envoie des textos et on joue à Candy Crunch Saga, on papote et on se bécote même un peu, comme dans la chanson. Mais ce qui est nouveau, c’est que l’on peut aussi surfer sur Internet gratuitement et sans limite de temps, grâce à Spot Wi-Fi. Au début de l’été 2012, dans le cadre de la politique pour une "ville connectée", Nice avait déjà ouvert ses premiers accès internet sur la place du Palais-de-Justice, le cours Saleya et le jardin Albert-Ier. Après des débuts difficiles, l’expérience a été jugée concluante.

La place Masséna prochainement connectée

Elle vient donc d’être étendue à la place Garibaldi, au boulevard Victor-Hugo, à la place Mozart ainsi qu’à toute la promenade du Paillon où 20 points d’accès ont été installés. La place Masséna devrait prochainement être également équipée. Le coût de ce service innovant pour la ville, englobant l’abonnement annuel auprès de l’opérateur pour la fourniture de l’accès Internet et du portail d’authentification, n’est que de 13 500 euros.

Une initiative peu onéreuse et bien pratique, mais qui n’est pourtant pas encore très populaire. Il y a bien des pictogrammes qui signalent ce Wi-Fi sur les grilles de la promenade du Paillon, mais ils sont perdus au milieu d’une foule d’autres indications et interdictions. Sur place, les badauds connectés sont introuvables, et personne ne semble au courant de l’existence de ce service. Selon la mairie de Nice, entre 100 et 200 personnes se sont pourtant connectées chaque jour de décembre, et trois fois plus l’été dernier.
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter