A Noël, c'est aussi le temps des grèves

A Noël, c'est aussi le temps des grèves

PRESSION – À l’approche de fêtes de fin d'année, période de pression idéale compte tenu des enjeux commerciaux, les grèves et préavis de grève s’accumulent. Et certaines commencent dès ce samedi. Metronews fait le point.

D’ici la fin de l’année, plusieurs secteurs et professions seront touchés, dans des proportions variables, par des mouvements de grève. Et les premières commencent dès ce samedi.

Si vous comptiez prendre le bus ou le métro de votre ville pour faire vos derniers achats de Noël, renseignez-vous bien avant de partir. Ce samedi, le trafic dans les transports urbains de plusieurs grandes villes sera en effet perturbé. Sont notamment concernées Grenoble, Avignon, Toulouse, Bordeaux, Caen ou encore Lyon ; Paris ne devrait pas être touchée. Le syndicat Force ouvrière dénonce une hausse de l'insécurité et estime la réponse du ministère des Transports, formulée vendredi soir lors d’une réunion au ministère, non satisfaisante. Le mouvement de grève pourrait être reconduit et s’amplifier en janvier.

Grève dans les transports aériens

La semaine prochaine, ce sont les avions d’Easyjet qui pourraient rester cloués. Deux syndicats d'hôtesses et de stewards de la compagnie low-cost ont déposé un préavis de grève pour les 25 et 26 décembre. Si aucun vol n’était programmé le jour de Noël, le mouvement social devrait "affecter moins de la moitié des vols" le 26 décembre, assure la compagnie.

À quelques jours de Noël, la CGT a lancé un appel à la grève aux salariés des quatre sites logistiques d’Amazon en France, lundi, laissant planer la menace de retards de livraison des derniers cadeaux de Noël. La CGT demande une revalorisation salariale ainsi qu’une augmentation de la durée de la pause, rapporte lemonde.fr .

Grève des médecins

Enfin, plusieurs syndicats de médecins ont lancé un appel à la grève pendant les fêtes de fin d'année : médecins généralistes et spécialistes sont invités à fermer leur cabinet entre le 24 et le 31 décembre. Les urgentistes sont appelées, eux, à la grève plus tôt, le 22 décembre. Raison de la grogne ? La loi santé de Marisol Touraine. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : près de 60.000 nouveaux cas en 24 heures, record de la 5e vague

Si je ne fais pas ma 3e dose à temps, faut-il que je me refasse intégralement vacciné ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : "Le temps joue contre nous", prévient le chef des pompiers du Var

Un Allemand tue sa famille avant de se suicider par peur d'être emprisonné après un pass sanitaire falsifié

VIDÉO - "Plus jamais ça" : l'émotion des parents de l'adolescente électrocutée dans son bain par son téléphone

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.