À Paris comme à Toulouse, chaque mètre carré se rentabilise

À Paris comme à Toulouse, chaque mètre carré se rentabilise

Avec un mètre carré à plusieurs milliers d'euros, perdre de la place est un vrai luxe. Mais aujourd'hui, rentabilité oblige, de la cave à la salle de réunion, tout se loue. À Paris par exemple, une étudiante loue un box de parking pour stocker les meubles de son futur appartement. À Toulouse, un groupe financier sous-loue, lui, à d'autres entreprises un bureau dont il ne se sert que trois jours par semaine.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Euromillions : 100 joueurs vont devenir millionnaires ce vendredi

Traitement anti-Covid : la pilule Paxlovid de Pfizer autorisée par la Haute Autorité de santé

Présidentielle 2022 : Eric Zemmour propose une amende pour le port de signes religieux dans l'espace public

EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : découvrez les résultats de notre sondage quotidien du 21 janvier

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 400.000 nouveaux cas en 24 heures

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.