A Rillieux-la-Pape, des caméras portatives fixées au torse des policiers

A Rillieux-la-Pape, des caméras portatives fixées au torse des policiers

SECURITE – Pour la première fois en France, l'ensemble de la police municipale d'une commune est équipé de caméras portatives. Le but : apaiser les tensions tout en s'assurant que le policier fait correctement son travail.

L'initiative n'a sans doute pas fini de faire parler. Depuis quelques semaines à Rillieux-la-Pape , près de Lyon, l'ensemble des treize policiers municipaux sont équipés de caméras portatives type GoPro qu'ils portent sur le torse lors de leurs interventions. Le but : "passer d'une société de conflit à une société de confiance", dixit le maire de la commune, l'UMP Alexandre Vincendet.

"C'est un engagement de campagne, et une première en France en ce qui concerne une police municipale, explique l'élu, en poste depuis mars dernier. Ces caméras permettent à la fois de s'assurer du bon travail de l'agent mais aussi de le sécuriser. Nous avons d'ailleurs constaté une baisse de 70 % des incidents lors des interpellations ou des verbalisations."

"La transparence n'est pas un mal"

La police, qui a obligation de prévenir le contrevenant qu'il est filmé, semble en tout cas se réjouir de ce changement. "Au départ, nous ne savions pas trop quoi en penser, confie Jean Maresciano, chef de la police municipale de Rillieux-la-Pape. Les personnes agressives changent d'attitude lorsqu'elles savent qu'elles sont filmées. Il y a toujours l'imbécile qui va continuer, mais l'effet est globalement très positif."

Les images, elles, s'autodétruisent au bout de quarante-huit heures, mais peuvent être conservées en cas d'enquête judiciaire. Mais l'inconvénient de ce dispositif n'est-il pas de donner aux policiers comme à la population le sentiment d'être constamment surveillée ? "Je pars du principe que quand on n'a rien à se reprocher, il n'y a pas de danger à être contrôlé, répond Alexandre Vincendet, qui a déboursé 4 500 euros pour s'offrir dix caméras portatives. La transparence n'est pas un mal, bien au contraire. " Un tel système pourrait faire des petits puisque quatre municipalités de la région auraient déjà contacté la ville de Rillieux pour se renseigner.

 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" la finale : c'est Tayc qui l'emporte face à Bilal Hassani !

Variant "Omicron" : "S'il y a un cas en Belgique, il y en a déjà en France"

Escroquerie à la carte bancaire : clap de fin pour les rois de l’arnaque du "allo"

VIDÉO - "Vous ne pourrez pas revenir" : le désarroi des voyageurs pris de court par l'arrêt des liaisons Maroc-France

Emeutes en Martinique : un cap franchi dans la violence

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.