A Rouen, les employés de la CAF se mobilisent contre les agressions physiques et verbales

France
DirectLCI
A la CAF de Rouen, en Seine-Maritime, une hôtesse d’accueil a été giflée la semaine dernière par un homme qui refusait d’effectuer son changement d’adresse par Internet. Si cette agression est exceptionnelle, la direction a constaté une recrudescence de ces actes, de cinq à six par mois. Chaque jour, près de 400 personnes se présentent au guichet, avec des files d’attentes interminables et une tension qui monte très vite. Excédé, le personnel arbore désormais un badge "Stop agressivité et violence" pour les dénoncer et a obtenu la présence d’un vigile.

Sur le même sujet

Lire et commenter