A Sotchi, le wifi est surveillé par le FSB

DirectLCI
L'OEIL DU WEB. Pas de confort mais pas de vie privée non plus pour les journalistes qui couvriront les JO d'hiver cette année. En effet, chacune de leur connexion Internet sera surveillée par les services secrets russes. Un système d'écoute généralisé sur lequel revient Emmanuel Raoul.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter