A trois mois de l'Euro 2016, la police et les secours simulent une attaque chimique à Nîmes

France
DirectLCI
A moins de trois mois du début de l'Euro 2016, les services de police et de secours se préparent à toutes les éventualités, notamment à un possible attentat. A l'Ecole nationale de police de Nîmes, dans le Gard, une simulation d'attaque chimique a eu lieu ce jeudi. Près de 1.300 figurants étaient présents en masse dans une "fan-zone". Dans ce scénario catastrophe, plusieurs morts et 126 blessés sont à déplorer. L'enjeu de cette simulation est d'organiser au mieux l'évacuation et la prise en charge des blessés sur le site.

Sur le même sujet

Lire et commenter