"Abaaoud va devenir une icône du jihad" craint un spécialiste du renseignement

DirectLCI
Abdelhamid Abaaoud est mort lors de l’opération du RAID à Saint-Denis. Le parquet ignore s’il s’est fait exploser. Le Belge de 28 ans a rejoint le groupe État islamique en 2013 mais depuis le printemps, il était sur le sol français. Un spécialiste du renseignement, Claude Moniquet, redoute que sa mort ne motive d'autres jeunes à aller faire le jihad en Syrie.

Sur le même sujet

Lire et commenter