Abdeslam muet face au juge : "L'important c'est qu'il parle un jour", affirme son avocat

DirectLCI
Salah Abdeslam est arrivé sous haute-protection devant le juge. Il devait s'exprimer pour la première fois sur le fond des événements. Le dernier membre du commando des attentats du 13 novembre n'a pas voulu parlé en signe de protestation contre ses conditions de détention. Pour son avocat, "il est le maître du temps de l'explication, l'important c'est qu'il parle un jour".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter