Accident dans l'Allier : un dépassement dangereux ou un endormissement à l'origine de la collision

DirectLCI
Joint par téléphone par LCI ce vendredi, le secrétaire général de la préfecture de l'Allier David-Anthony Delavoët explique que la collision frontale entre le minibus et le poids lourd qui a fait 12 morts est due à une déviation du minibus. "L'accident s'est passé sur un tronçon à 90 km/h où le dépassement était possible" déclare-t-il avant d'ajouter : "La route était sèche, il n'y avait pas de brouillard". Les deux hypothèses envisagées sont le dépassement dangereux ou l'endormissement du chauffeur du minibus.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter