Ce que l'on sait de l'accident de car sur l'A7 qui a fait 3 morts et 11 blessés graves

France
DirectLCI
ROUTES - Un car s'est retourné samedi soir sur l'A7 alors qu'il ramenait une trentaine de supporters de rugby du club de Beaucaire dans le Gard (33). Le bilan est dramatique : au moins 3 morts et 11 blessés grave.

Un bus de supporters de rugby s'est couché samedi soir sur l'autoroute A7 dans la Drôme, faisant trois morts et huit blessés graves. A son bord, une trentaine de personnes, dont 18 mineures, qui revenait d'assister à la victoire de Castres en demi-finale de Top 14 face au Racing 92 à Lyon. 

Où et quand est-ce arrivé ?

A 23h15, l'accident s'est produit au niveau de Chantemerle-les-Blés, à 25 km au nord de Valence. "Le car, seul en cause, a glissé sur une centaine de mètres avant de s'immobiliser" a précisé le procureur de la République de Valence, cité dans Le Dauphiné Libéré.

Le car s'est couché sur le côté, entre le parapet et la bande d'arrêt d'urgence. Il a fallu l'intervention de 135 pompiers, 60 gendarmes et trois hélicoptères du Samu. L'A7 a été coupée jusqu'à 5 heures du matin dans le sens Nord-Sud à hauteur de la sortie 12 (Chanas).

Qui sont les victimes ?

Le bus transportait 31 personnes, chauffeur compris. Les trois décédés sont des adultes, parmi lesquels figurent un couple et "a priori" le chauffeur, des vérifications d'identité étant toujours en cours, indique l'AFP. Le bilan communiqué à 4h30 cette nuit par la préfecture de la Drôme fait également état de 11 passagers blessés en urgence absolue et 17 autres plus légèrement. Sur sa page Facebook, le club de rugby de Beaucaire, auquel appartiennent les victimes. a présenté "toutes ses condoléances aux familles des victimes, de ce terrible accident.Devant ce douloureux événement, nous sommes aussi tristes que décontenancés. Nous aimerions vous réconforter mais nous savons que les mots ne suffisent pas. Nous vous envoyons alors toute notre tendresse." Deux cellules médicales psychologiques (CMP) ont été mises en place. La première accueille les personnes accidentées ou indemnes à l'hôpital de Valence. La seconde, au club de rugby de Beaucaire (Gard), est activée à partir de dimanche 10 heures, pour les familles des victimes et les personnes ayant un lien avec le club. Elle est située dans les locaux du club de rugby au stade Eric-Baska.

Que s'est-il passé ?

Moins de douze heures après l'accident, les circonstances sont encore à déterminer. Le parquet de Valence a ouvert une enquête en flagrance du chef d'homicide involontaire, contre X, confiée à l'escadron départemental de sécurité routière. Une expertise judiciaire aura lieu dans la semaine à cette fin. "On va faire enlever le bus et refaire un peu l'historique de son déplacement", a déclaré à l'AFP le procureur de la République Alex Perrin. Les premières constatations indiquent qu'un "problème de pneumatique" pourrait avoir déséquilibré le véhicule. Le magistrat a indiqué au Dauphiné Libéré que la vitesse du car n'était pas en cause puisque elle était de 97 km/h. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter