Accusé de ne pas respecter la mixité, le gérant d'une épicerie musulmane de Bordeaux s'explique

DirectLCI
A Bordeaux, le propriétaire d'une épicerie/bazar a proposé d'instaurer des jours d'ouverture distincts pour les hommes et les femmes. Une initiative mal accueillie et critiquée par le maire Alain Juppé et l'imam de la ville. En réponse à la gronde, il a finalement renoncé à son projet.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter