Accusé du meurtre de sa fille sur le web, il porte plainte

Accusé du meurtre de sa fille sur le web, il porte plainte

France
DirectLCI
FAIT DIVERS – Sur Internet, certains l'accusent d'être à l'origine du meurtre de sa fille Marine, retrouvée morte dans sa maison de Chazay-d’Azergues le 10 octobre 2005. Eric Boisseranc a déposé plainte pour diffamation auprès de la police lyonnaise.

A ce jour non élucidée, l'affaire "Marine Boisseranc" vient de  connaître un tournant inattendu. Après le meurtre de sa fille n 2005, Eric Boisseranc pensait avoir vécu le pire, mais son calvaire continue.  Le père de la jeune étudiante tuée d'une dizaine de coups de couteau à Chazay-d'Azergues en octobre 2005, serait la cible de plusieurs internautes.

Sur la toile, certains l'accusent d'être commanditaire, voire l'auteur du meurtre de sa propre fille. Face à de tels propos, Eric Boisseranc a porté plainte pour diffamation le 3 novembre dernier selon le quotidien Le Progrès . Dans les locaux de la section de recherches de la gendarmerie de Lyon, son père Eric Boisseranc est bien décidé à se défendre. Le principal intéressé pointe du doigt plusieurs "forums sur Internet".

Le principal suspect libéré en janvier 2012

Parmi ses détracteurs, une personne a particulièrement retenu son attention: une internaute parisienne "investigatrice" à ses heures perdues. "Je ne sais pas qui est cette femme, mais je ne me laisserai pas faire", a-t-il indiqué au Progrès. Les policiers lyonnais sont donc sur la piste de ces internautes accusateurs. Mais pour ce qui est du drame, l'enquête semble toujours au point mort après la libération en janvier 2012 de l'ex-petit ami de Marine, principal suspect.

Le soir du 10 octobre 2005, Marine Boisseranc, une étudiante de 20 ans avait été retrouvée morte par son père dans la maison familiale de Chazay-d'Azergues . Malgré ce retour sur le devant de la scène médiatique, cette affaire reste à ce jour une énigme pour les enquêteurs.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter