Actes anti-musulmans : "L’amalgame profite d’abord aux radicaux"

Actes anti-musulmans : "L’amalgame profite d’abord aux radicaux"

"A chaque fois qu’on fait un acte contre un musulman, eux (les terroristes, ndlr), ils sont deux fois plus puissants", a estimé Dounia Bouzar, présidente du Centre de prévention des dérives sectaires liées à l’Islam. Le CFCM a dénoncé plus d'une cinquantaine d'actes anti-musulmans en France depuis l'attentat à Charlie Hebdo.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Covid-19 : quelle est la situation épidémique dans votre département ?

Pourra-t-on se déplacer normalement cet été ?

"Crétin de fils de ..." : Donald Trump s’en prend violemment au chef des républicains au Sénat

Covid-19 : la Chine remet en cause l'efficacité de ses propres vaccins

L'Iran accuse Israël d'une attaque sur un centre nucléaire et promet de "se venger"

Lire et commenter