Aéroport de Toulouse : la facture astronomique de la grève à Air France

Aéroport de Toulouse : la facture astronomique de la grève à Air France

TRANSPORTS - La grève d'Air France a coûté cher à l'aéroport de Toulouse-Blagnac. Selon les derniers chiffres, le manque à gagner s'élèverait à 1 million d'euros.

La grève d'Air France a coûté cher à l'aéroport Toulouse-Blagnac. Les deux semaines de conflit des pilotes de la compagnie ont fait perdre 1 million d'euros à la plate-forme aéroportuaire toulousaine .

Les conséquences sont particulièrement sensibles quand on sait que le trafic d'Air France représente 50% des voyageurs au départ et à l'arrivée de la Ville Rose. Chaque jour près de 80% des vols Air France ont été annulés au départ de Toulouse vers la capitale.

100 000 voyageurs en moins

Les recettes sur les places de parking ont été revues à la baisse ainsi que la taxe voyageur : chaque jour, l'aéroport où 75% de vols ont été annulés en moyenne depuis le 15 septembre, a perdu entre 7000 et 8000 voyageurs. Au total ce sont 100 000 voyageurs qui ont manqué à l'appel.

15% de perte de chiffre d'affaire pour les commerçants

Chez les commerçants aussi le bilan est morose. "Cela aurait pu être un bon mois de septembre, finalement il sera moyen", concède Nathalie Millet, directrice d'Elior qui gère huit points de restauration et 100 emplois au sein de l'aéroport. La dirigeante estime que la perte du chiffre d'affaires se monte à 15%.

Si la grève a plombé les comptes de la compagnie aérienne, Air France annonce "20 millions d'euros de pertes d'exploitation par jour", elle pourrait empecher l'aéroport toulousain d'atteindre à la fin de l'année 2014 le même trafic total qu'en 2013.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Tensions au Proche-Orient : nouvelle réunion du Conseil de sécurité de l'ONU prévue dimanche

EN DIRECT - Covid-19 : la Grèce se rouvre aux touristes après sept mois de confinement

Dans les villes mixtes d'Israël, un climat insurrectionnel qui inquiète au plus au point

Covid-19 : les cas de variant indien en légère hausse en France

"Je ne voulais pas du contrat" : après "The Voice", PaulO trace sa route avec son groupe

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.