Affaire Baupin : les élus demandent la levée de l'omerta

DirectLCI
Ce n'est pas aux femmes de s'adapter aux comportements des hommes, mais aux hommes de cesser leur harcèlement. C'est le fond de cette tribune publiée ce mardi matin par Libération, au lendemain des accusations d’agressions sexuelles contre Denis Baupin. Si l'avocat du député écologiste parle d'allégations "mensongères" et "diffamatoires", EELV a salué le courage des victimes qui se sont exprimées. 500 militants et élues, hommes et femmes, demandent dans cet appel à ce que l'omerta et l'impunité cessent.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter