Affaire Fiona : sa mère reste en prison

Affaire Fiona : sa mère reste en prison

FAITS DIVERS - La demande de mise en liberté formulée par les avocats de Cécile Bourgeon a été rejetée ce mercredi par le juge des libertés et de la détention. La mère de la petite Fiona, portée disparue depuis le 12 mai 2013, reste donc incarcérée à la maison d'arrêt de Lyon-Corbas.

La demande de mise en liberté formulée par les avocats de Cécile Bourgeon a été rejetée ce mercredi, selon les informations de La Montagne . Elle reste donc incarcérée à la maison d'arrêt de Lyon-Corbas. Les avocats de la mère de Fiona avaient demandé sa remise en liberté afin de l'aider à se souvenir du lieu où la fillette, disparue en mai 2013 à Clermont-Ferrand, aurait été enterrée.

Quatre raisons expliquent son maintien en prison

Dans son ordonnance de rejet, le magistrat explique sa décision pour quatre raisons : "la conservation des preuves nécessaires à la manifestation de la vérité, la protection de Cécile Bourgeon qui pourrait être exposée à des réactions violentes en cas de libération, le maintien de la mise en examen à disposition de la justice", enfin, il estime que "sa sortie de prison risquerait de recréer un trouble exceptionnel et persistant à l'ordre public", rapporte le quotidien régional.

Le juge des libertés et de la détention souligne "l'esprit manipulateur constant destiné à masquer sa propre responsabilité" dans l'affaire Fiona. Les avocats de Cécile Bourgeon ne comptent toutefois pas en rester là. Ils ont annoncé leur intention de faire appel à cette décision.


 


 

Les articles les plus lus

Investiture de Joe Biden : le FBI craint une menace venant de la Garde nationale

Au crépuscule de son mandat, Donald Trump s’apprête à accorder 100 grâces présidentielles

Variants du coronavirus : le Haut Conseil de la santé publique déconseille certains masques en tissu

Jean-Pierre Bacri, le bougon préféré du cinéma français en cinq répliques cultes

Didier Raoult a-t-il reconnu s'être trompé sur l'hydroxychloroquine dans le traitement du Covid-19 ?

Lire et commenter