Affaire Lambert : "C'est bien une preuve que Vincent est bien vivant", estime son demi-frère

DirectLCI
Ce jeudi, les médecins du CHU de Reims ont annoncé que les soins prodigués à Vincent Lambert ne seront pas interrompus pour le moment et qu'il sera placé sous protection judiciaire. Son demi-frère David Philippon a salué cette décision et a expliqué que le transfert de Vincent vers un autre hôpital était "nécessaire".

Sur le même sujet

Lire et commenter