Affaire Merah : pourquoi l’État a été jugé en partie responsable

DirectLCI
L’État a été jugé mardi en partie responsable de la mort du soldat Abel Chennouf, tué par Mohamed Merah en mars 2012. Le tribunal administratif a estimé que l’arrêt de la surveillance de Mohamed Merah avait entraîné l’assassinat du militaire. La décision a provoqué une brèche : plusieurs victimes des attentats du 13 novembre souhaitent désormais porter plainte contre l’État.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter