Affaire Pastor: l'enquête de police piétine

Affaire Pastor: l'enquête de police piétine

DirectLCI
FUSILLADE - Les deux victimes de la fusillade intervenue mardi soir à Nice restent placés en soins intensifs, sous respiration articifielle, dans un hôpital du centre de Nice. La police recherche, de son côté, les auteurs des coups de feu.

Trois jours après la fusillade qui a blessé mardi soir à Nice la riche héritière monégasque Hélène Pastor et son chauffeur, l'état des deux victimes reste "stationnaire", ont indiqué des sources hospitalières. Avant de préciser: " leur pronostic vital est toujours engagé ”.

Hélène Pastor, 77 ans, a été touchée au thorax, au cou et au visage tandis que son chauffeur âgé de 64 ans a été atteint au thorax et à l’abdomen par les tirs de fusil de chasse à canon scié de l'assaillant. Placés en soins intensifs au service de réanimation d'un hôpital de Nice, ils restent pour l'heure sous respiration artificielle.

"On recherche toujours les mobiles du crime"

De son côté, la police poursuit son enquête et recherche activement deux individus, filmés par les caméras de vidéosurveillance et soupçonnés d'être les auteurs des coups de feu. “On recherche toujours les mobiles (du crime) pour savoir qui était visé: Hélène Pastor, son chauffeur ou plus largement, le groupe Pastor lui-même”, a indiqué une source policière à l’AFP. Les deux enfants d’Hélène Pastor ainsi que le fils du chauffeur majordome, ont été entendus par les enquêteurs.

La police doit aussi exploiter les déclarations d’une douzaine de témoins de la fusillade qui ont vu les malfaiteurs agir à visage découvert ainsi que les images de vidéosurveillance de la ville. 

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter