Agression à Air France : le DRH ne souhaite pas "jeter l’opprobre" sur l’ensemble des salariés

Agression à Air France : le DRH ne souhaite pas "jeter l’opprobre" sur l’ensemble des salariés

Lundi, des agressions très violentes ont éclaté après la décision du comité central de supprimer 2.900 postes. Certains responsables, dont le directeur des ressources humaines, Xavier Broseta, ont été violenté. "Choqué", il a tenu à remercier la société civile pour ses "messages de sympathie".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : le Brésil annonce deux cas du variant Omicron, les premiers en Amérique latine

Covid-19 : plus de 10.000 patients hospitalisés, "la situation est en train de s'aggraver", annonce Olivier Véran

VIDÉO - Los Angeles : le fiasco de "The One", la maison la plus chère du monde

Zemmour candidat : plusieurs médias et personnalités dénoncent l'utilisation d'images sans autorisation

Pots entre collègues, cantine d'entreprise... Ce que préconise le gouvernement pour les repas au travail

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.