Aide à la procréation assistée : "Les médecins sont réduits à être des agents de la circulation"

Aide à la procréation assistée : "Les médecins sont réduits à être des agents de la circulation"

"Nous en avons assez de faire de la mauvaise médecine", affirme René Frydman. En mars dernier, 130 médecins ont signé une tribune au sein duquel ils affirmaient avoir violé la loi qui régit, en France, l’aide à la procréation assistée. Une initiative chapeautée par René Frydman, gynécologue à l’origine du premier bébé-éprouvette français, qui est l’invité de LCI lundi 11 avril. Le médecin dénonce l'état actuel de la législation qui empêche les professionnels de santé de "répondre à certaines demandes".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Déconfinement : les pistes du gouvernement

EN DIRECT - Covid-19 : 30.472 personnes hospitalisées, 5914 patients en réanimation

VIDÉO - La directrice de la pharmacovigilance danoise s'évanouit en pleine conférence de presse

Résistance au vaccin, circulation en France, létalité : 3 choses à savoir sur le variant brésilien

100.000 morts du Covid en France : quel est le profil des victimes ?

Lire et commenter