Aides pour les colonies : "des familles se sentent exclues"

DirectLCI
Thierry Vidor, directeur de l'association Familles de France, estime que le principal problème des colonies de vacances est le coût pour les familles. Une "usine à gaz" dont les aides ne sont pas forcément réparties équitablement. Mais aussi un système où il est très délicat de définir sur quelles sommes on peut compter, de la part de l'ensemble de la communauté, pour financer une colonie.

Sur le même sujet

Lire et commenter