Airbus: des embauches moins nombreuses et plus ciblées

Airbus: des embauches moins nombreuses et plus ciblées

DirectLCI
AERONAUTIQUE – Le constructeur européen a dévoilé sa stratégie pour l'année 2014. Alors qu'Airbus met un frein aux recrutements massifs, les efforts seront portés sur les chaines d'assemblage.

En 2014 Airbus embauchera moins et recrutera essentiellement des ouvriers sur les chaines de production. C'est le message qu'a fait passer hier à Toulouse la direction d'Airbus lors de la présentation des résultats commerciaux.

Après avoir embauché 16 500 personnes en cinq ans, le constructeur européen qui a livré 626 appareils en 2013, un record,  va désormais stabiliser ses effectifs. Et s'il doit faire des embauches, elles se feront essentiellement sur les chaines d'assemblage et non pas dans les bureaux d'ingénieurs. En effet, Airbus qui compte huit ans de production devant lui, n'a pas prévu de lancer de nouvel avion avant une dizaine d'années. "On est entrés dans une phase de stabilité après une hausse phénoménale", précise Thierry Baril, le DRH du groupe.

80% des recrutements pour l'A350

Alors qu'Airbus a vu ses effectifs augmenter de 3000 personnes en 2013, le chiffre devrait être ramené à un millier en 2014 selon Fabrice Brégier, le PDG d'Airbus. "Et 80% de ces recrutements vont concerner les postes de production pour accompagner le lancement de l'avion long-courrier A350, qui sera livré à partir de la fin 2014", a encore précisé le DRH d'Airbus.

Pour Fabrice Brégier, cette évolution est naturelle pour une société comme Airbus: "On passe d'un cycle où on lançait de grands programmes, l'A380, l'A350, à des améliorations continues de l'ensemble de notre famille de produits, A330, A320 Neo,(…) on aura beaucoup plus de développements moins importants, donc moins risqués".  

Sur le même sujet

Lire et commenter