Alpes-Maritimes : des profs en plus, sauf dans les collèges à la rentrée

Alpes-Maritimes : des profs en plus, sauf dans les collèges à la rentrée

DirectLCI
EDUCATION – L’académie de Nice, et particulièrement les établissements azuréens, va bénéficier d’une augmentation du nombre d’enseignants en septembre. Pour les syndicats, c'est encore très insuffisant compte tenu du nombre d'élèves.

La rentrée de septembre se prépare déjà au rectorat de Nice. Mardi avait lieu le "comité technique académique", qui a permis d’ébaucher la dotation en professeurs pour la prochaine année scolaire. Les écoles primaires devraient accueillir 1387 élèves de plus en septembre.

Le rectorat de Nice prévoit en conséquence 69 enseignants supplémentaires dans les Alpes-Maritimes, "pour améliorer notamment l’accueil des enfants de moins de 3 ans dans les secteurs les plus défavorisés et la mettre en place du dispositif ‘plus de maîtres que de classes’".

Dans le second degré, les effectifs d’élève devraient rester globalement stables selon le rectorat, qui annonce cependant 24 professeurs de plus. Mais les situations sont très différentes dans les collèges et les lycées. Le nombre de collégiens va baisser, et le rectorat supprimer 63 postes d’enseignants selon le Snes-Fsu, qui estime que "les collèges sont mis à mal".

100 profs de plus dans les lycées ?

A l’inverse, les lycéens seront plus nombreux en septembre, d’où une centaine de professeurs supplémentaires dans les établissements des Alpes-Maritimes et du Var. "Quoi de plus normal quand nous avons eu 470 lycéens supplémentaires à accueillir sans moyens supplémentaires l’an dernier ?" demande le syndicat.

La semaine prochaine, syndicats et rectorat se réuniront en Comités techniques pour affiner ces chiffres, qui suscitent chaque année la polémique.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter