Alpes-Maritimes : l’état de catastrophe naturelle reconnu pour 22 communes

Alpes-Maritimes : l’état de catastrophe naturelle reconnu pour 22 communes

France
DirectLCI
METEO – Le journal officiel publie ce dimanche l’arrêté de reconnaissance de catastrophe naturelle pour Nice, Menton et vingt autres communes sinistrées des Alpes-Maritimes, suite aux pluies diluviennes de la mi-janvier.

L’état de catastrophe naturelle a été reconnu ce dimanche pour Nice, Menton et vingt autres communes des Alpes-Maritimes sinistrées suite aux intempéries du 16 au 18 janvier. Sont aussi concernées par l’arrêté du ministère de l’intérieur du 31 janvier, publié ce dimanche au Journal Officiel, Aspremont, Bendejun, Blausasc, Cantaron, Castellar, Castillon, Colomars, Contes, Drap, l’Escarène, Falicon, Gorbio, Peille, Peillon, Roquebrune-Cap-Martin, Sainte-Agnès, Saint-André-de-la-Roche, Sospel, Tourrette-Levens et La Trinité.

Les "mouvements de terrain" constatés au Broc le 25 décembre, à Biot, Blausasc, Menton et Sainte-Agnès entre le 16 et le 19 janvier, et à Castelaar et Gorbio du 16 au 20 janvier, sont également reconnus "catastrophes naturelles".

Pluviométrie record

En janvier, les Alpes-Maritimes ont battu un record de pluie, avec 280mm de précipitations enregistrés contre 80mm en moyenne. Ces pluies diluviennes avaient provoqué de nombreux éboulements notamment à Menton , à Nice , sur la route des stations de sports d’hiver . Seul point positif : les stations de sports d’hiver croulent désormais sous la neige.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter