Amende pour avoir refusé de traiter ses vignes : le viticulteur va poursuivre le combat

DirectLCI
Un viticulteur bio de Côte d'Or a écopé lundi de 500 euros d'amende pour avoir refusé de traiter ses 10 hectares de vigne contre une maladie. Il ne voulait pas de pesticides. Son cas avait divisé les écologistes et sa profession. Sa réaction.

Sur le même sujet

Lire et commenter