Amphithéâtre bondé, filières surchargées : les étudiants de l’université d’Amiens désemparés

FRANCE

Les photos d'amphithéâtres bondés pullulent sur le web. Face au manque de moyens des universités, les étudiants sont désemparés. À Amiens, si certains se pointent plus d’une heure avant le cours pour avoir une place, d’autres se contentent des escaliers ou couloirs. L’établissement, confronté à une hausse d’effectif de plus de 30% a été contraint d’ouvrir plusieurs salles… sans professeurs. Toutes les filières sont concernées et cette faculté n’est pas un cas isolé.
Lire et commenter