Andatu : le bilan du dispositif d'intégration des Roms jugé "positif"

Andatu : le bilan du dispositif d'intégration des Roms jugé "positif"

FRANCE
DirectLCI
SOCIÉTÉ – Mis en place fin 2011 dans le Rhône, ce programme unique en France avait pour objectif de favoriser l'insertion de Roms de l'agglomération lyonnaise. Trois ans plus tard, près de 400 d'entre eux ont été accompagnés.

Mission accomplie, ou en passe de l'être. Selon la préfecture du Rhône, le programme Andatu - qui signifie "pour toi" en langue romani – s'avère être une franche réussite. Lancé dans le département fin 2011 à l'initiative du préfet Jean-François Carenco, ce dispositif unique en France avait pour objectif de favoriser l'insertion de Roms de l'agglomération lyonnaise. Trois ans plus tard, près de 400 d'entre eux (175 adultes et 219 mineurs) ont été accompagnés dans l'apprentissage de la langue française, l'accès à l'emploi ou au logement.

"Aujourd'hui, 45 personnes occupent un emploi, que ce soit dans les secteurs du service à la personne, du nettoyage ou du commerce", précise Jean-François Ploquin, le directeur général de l'association Forum Réfugiés-Cosi, laquelle a mis en œuvre Andatu. Par ailleurs, 89 familles ont intégré un logement social et 169 enfants et adolescents ont aussi été scolarisés", ajoute-t-il.

Changer le regard

Un bilan jugé "positif" par les différents acteurs du projet. "Ce dispositif a permis de changer le regard que nous pouvions avoir sur cette population très largement stigmatisée, se réjouit Gilles May-Carle, directeur départemental de la cohésion sociale du Rhône.

Si l'on fait le pari de la main tendu plutôt que celui de la violence, ça marche." Financée par l’Etat, le Fonds social européen, le Grand Lyon et la fondation Abbé-Pierre pour un coût global de 2,65 millions d'euros, l'opération Andatu doit prendre fin le 1er juillet 2015.

Lire et commenter