Antiterrorisme : la fiabilité des portiques de sécurité dans les gares remise en question

DirectLCI
Promis après les attentats du 13 novembre, notamment pour lutter contre la menace terroriste, les portiques de sécurité seraient en passe d'être abandonnés. Plusieurs failles ont en effet été relevées concernant la détection d'objets potentiellement dangereux. Une commission de la SNCF doit rendre son évaluation dans les prochaines semaines et devrait conclure que les portiques ne sont pas la meilleure solution pour garantir la sécurité des usagers. De nouveaux outils de surveillance devraient ainsi être développés.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter