Après les 1600 emplois supprimés à Vivarte, les salariés de Dim se sentent menacés

Après les 1600 emplois supprimés à Vivarte, les salariés de Dim se sentent menacés

Les salariés de la marque de sous-vêtements Dim sont très inquiets. Le propriétaire américain parle de supprimer 300 postes en France. Dim est né il y a soixante ans à Autun, en Saône-et-Loire. Les habitants expriment leur colère et tristesse, les commerçants, eux, ont peur de voir la ville désertée faute d'activités économiques.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 25.263 personnes hospitalisées, 301 décès en 24h

Son enfance en Algérie, son grand amour partagé : Marthe Villalonga ouvre ses jardins secrets

EN DIRECT - Affaire des "écoutes" : "J’ai ressenti l’injustice profonde, choquante", explique Nicolas Sarkozy dans le Figaro

Mesures de restriction : pourquoi Emmanuel Macron fixe-t-il un horizon de "4 à 6 semaines" ?

Les 65-75 ans avec comorbidités "peuvent se faire vacciner" avec AstraZeneca, annonce Olivier Véran

Lire et commenter