Après les 1600 emplois supprimés à Vivarte, les salariés de Dim se sentent menacés

FRANCE
Les salariés de la marque de sous-vêtements Dim sont très inquiets. Le propriétaire américain parle de supprimer 300 postes en France. Dim est né il y a soixante ans à Autun, en Saône-et-Loire. Les habitants expriment leur colère et tristesse, les commerçants, eux, ont peur de voir la ville désertée faute d'activités économiques.
Lire et commenter